BanquesEnLigne.eu

Quelle banque en ligne si vous êtes interdit bancaire ?

 

Les banques en ligne se développent de plus en plus sur le marché bancaire et leur popularité ne cesse d’augmenter parmi les Français. Ces organismes bancaires 100% web sont arrivés en toute logique suite à l’émergence d’internet depuis le début des années 2000. Bien que les premières banques en ligne soient apparues au début de ce siècle, leur succès ne cesse de croître tout particulièrement depuis ces dernières années, les Français étant aujourd’hui davantage confiants et à l’aise avec les transactions en ligne. Il existe différentes banques en ligne qui proposent des services avantageux selon votre situation. Avant de choisir sa banque, il est donc intéressant d’établir un bilan de vos besoins pour déterminer l’organisme le mieux adapté. Et si vous êtes en interdit bancaire, quelles solutions s’offrent à vous ?

 

Qu’est-ce que l’interdit bancaire ?

 

Une personne peut être en situation d’interdit bancaire lorsqu’elle n’est plus en mesure de rembourser ses crédits ou si elle a émis un chèque non approvisionné. Les personnes en interdit bancaire sont de plus en nombreuses et cela implique qu’elles soient fichées à la banque de France. Il est donc ensuite très compliqué d’ouvrir un compte dans les organismes bancaires traditionnels, qui en sont informés et qui acceptent donc très difficilement les clients dans cette situation.

 

La Banque de France met cependant des actions en oeuvre pour vous aider dans cette situation. Lorsqu’une banque refuse votre ouverture de compte, elle est dans l’obligation de vous fournir une lettre. Au bout de trois refus, vous avez la possibilité de transmettre ces lettres à la Banque de France, qui vous aidera à trouver une banque qui acceptera de vous ouvrir un compte.

 

Quelles solutions en cas d’interdit bancaire ?

Les banques en ligne

 

Les banques en lignes peuvent accepter les interdits bancaires, sous des conditions bien spécifiques. Les comptes sont limités et ne permettent que des transactions simples. Vous aurez ainsi une carte de paiement à autorisation systématique et vous pourrez faire des retraits sans découverts. Bien que ces organismes bancaires en ligne soient cléments avec les personnes en situation d’interdit bancaire, cette cible ne rentre pas dans leurs objectifs étant donné que l’une des caractéristiques principales d’une banque en ligne est d’imposer un revenu minimal, elles se positionnent donc davantage “haut de gamme”. En situation d’interdit bancaire, vous aurez la possibilité d’ouvrir un compte chez Boursorama, BforBank et ING Direct notamment.

Les néo-banques

 

Une autre solution à l’interdit bancaire est celle des néo-banques. La banque mobile allemande N26 accepte par exemple cette situation étant donné qu’elle est soumise aux réglementations allemandes et non françaises. Par ailleurs, l’ouverture de compte se fait en quelques minutes seulement et n’impose aucun revenu ou dépôt minimum. Vous pouvez également opter pour Anytime, un compte bancaire très simple d’utilisation et très accessible. Anytime vous permet de gérer votre budget, sans découvert possible et vous obtenez le détail de vos transactions en temps réel. Là encore, aucun dépôt ou revenu minimum n’est imposé pour l’ouverture d’un compte.

C-zam et Nickel, d’autres solutions intéressantes

 

C-zam, compte bancaire en ligne de Carrefour existant depuis 2017, propose également une solution très avantageuse pour les interdits bancaires. Si vous souhaitez y ouvrir un compte, il vous suffira de payer la somme de 5€ à l’ouverture puis seulement 1€ par mois. Très simple d’utilisation, votre compte C-zam peut être activé chez vous en 10 minutes à peine. Il vous donne donc droit à un compte bancaire avec une carte et un RIB pour seulement 1€ par mois.

 

Enfin, en cas d’interdit bancaire, vous avez la possibilité de passer au compte Nickel, très simple d’utilisation et qui vous permet de recharger votre compte chez votre buraliste. Vous ne pouvez pas être à découvert, ce qui évite tout risque. Pour ouvrir ce type de compte, il suffit d’être majeur et de résider en France.