BanquesEnLigne.eu
L'actualité de la banque en ligne

E-commerce : Bientôt une seconde mesure de sécurité pour les achats en ligne ?

Actualités des banques en ligne

E-commerce : Bientôt une seconde mesure de sécurité pour les achats en ligne ?
Meilleur banque
Hello bank!

80 €

2eme meilleur banque
ING Direct

80 €

3eme meilleur banque
Boursorama

130 €

4eme meilleur banque
BforBank

160 €

5eme meilleur banque
L'Agence

32 €

Si vous avez déjà effectué des achats sur internet, cette procédure doit vous être familière : vous sélectionnez vos achats, passez au paiement, et au moment de finaliser votre commande, vous recevez un code par SMS à rentrer sur la page 3D Secure. Cette technique permet de vérifier que les achats sont bien effectués par le propriétaire de la carte bancaire. Mais, bien que cette vérification apporte une mesure de sécurité supplémentaire, elle ne paraît aujourd'hui plus assez suffisante : d'autres dispositifs pourraient bien être sur le point de remplacer le code reçu par SMS.

L'authentification 3D Secure bientôt remplacée ?

Depuis quelques années, le e-commerce est devenu une habitude pour nombreux d'entre nous : ce mode de consommation se montre pratique, rapide, et permet d'éviter certains déplacements. La société se tournant de plus en plus vers le digital pour tous les actes de la vie quotidienne, il devient difficile de protéger les données de tout le monde. Certaines mesures avaient déjà été mises en place dès l'arrivée des achats en ligne, telle que l'authentification 3D Secure, où un code est envoyé par SMS à la personne qui réalise une commande par internet, afin de confirmer qu'il s'agit bien du propriétaire de la carte bancaire utilisée. Malheureusement, la 2e directive sur le service de paiement prévoit depuis peu de mettre en place une authentification plus renforcée pour effectuer ses achats, et il semblerait que le code par SMS ne soit plus assez sûr : « (…) Ce mode d’authentification ne repose que sur un seul facteur : la possession du mobile du porteur, qui sert à recevoir le code de validation ; les données de carte nécessaires à l’initiation de la transaction ne peuvent être considérées comme un second facteur », explique l'Observatoire de la sécurité des moyens de paiement.

Une authentification renforcée

Ainsi, pour régler des achats sur internet, il suffit de lire les informations écrites sur la carte bancaire utilisée, et de se munir de son téléphone portable. Selon le DSP2, d'autres éléments plus personnels pourraient être envisagés pour ajouter des mesures de sécurité supplémentaires, tels que des éléments de reconnaissance faciale, digitale, ou encore vocale. Face à ces nouveautés, certains propriétaires de sites e-commerce tirent la sonnette d'alarme, car ils redoutent de voir chuter leurs ventes si les consommateurs rencontrent trop d'étapes pour aller jusqu'au bout de leurs achats. Ainsi, ces mesures de sécurité seront nécessaires au-dessus de certains montants ou d'un certain nombre d'achats successifs.

Article écrit par Thierry BUISSON
Comparer les banques en ligne
Comparer les livrets d'épargne
L'actualité de la banque en ligne
Actualités

L'actualité de la banque en ligne.

Le numérique dans le secteur de la banque et de l’assurance, selon une étude

Le numérique dans le secteur de la banque et de l’assurance, selon une étude

Une étude de Quadient met en lumière les enjeux et les projets numériques de la banque et de l'assurance.

Le numérique dans le secteur de la banque et de l’assurance, selon une étude
Xaalys, la nouvelle néobanque dédiée aux adolescents

Xaalys, la nouvelle néobanque dédiée aux adolescents

Une nouvelle néobanque débarque sur le marché bancaire français : Xaalys, dédiée uniquement aux adolescents.

Xaalys, la nouvelle néobanque dédiée aux adolescents
Le paiement instantané débarque sur le marché bancaire français

Le paiement instantané débarque sur le marché bancaire français

Le paiement instantané sera bientôt disponible en France. Cependant, toutes les banques ne le proposent pas. Quelles sont celles qui proposent ce service et combien celui-ci coûte-t-il ?

Le paiement instantané débarque sur le marché bancaire français