BanquesEnLigne.eu
L'actualité de la banque en ligne

La solution d’épargne collaborative de Revolut

Actualités des banques en ligne

La solution d’épargne collaborative de Revolut
Meilleur banque
Hello bank!

80 €

2eme meilleur banque
ING Direct

80 €

3eme meilleur banque
Boursorama

130 €

4eme meilleur banque
BforBank

160 €

5eme meilleur banque
L'Agence

32 €

La néobanque Revolut lance une nouvelle solution d’épargne collaborative, nommée Group Vault. Concurrente du compte-joint des banques traditionnelles, cette fonctionnalité permet d’épargner collectivement.

Group Vault, une solution de compte-joint

Revolut a lancé Group Vault (qui se traduit par “coffres groupés”), une solution d’épargne collaborative. L’idée est de permettre d’épargner à plusieurs chez une néobanque. La fintech avait déjà créé les Revolut Vaults (“coffres Revolut”), en mai 2018, qui permettaient d’épargner à partir des arrondis lors des paiements par carte bancaire.

Cette fois, Group Vault propose d’ouvrir un “coffre” collaboratif. Celui-ci ne nécessite pas l’ouverture d’un compte traditionnel. Entre amis, en famille ou en couple, vous pouvez interagir et épargner collectivement via ce compte, quelle que soit la devise, voire la cryptomonnaie. Cependant, l’épargne du compte n’apporte pas de rémunération.

Tout individu impliqué dans ce compte-joint sera en mesure d’y mettre de l’argent et d’en retirer pour le placer sur son propre compte et l’utiliser. Il ne s’agit pas tout à fait d’un compte-joint classique puisqu’il est impossible de payer à partir de ce “coffre”. Il s’agit seulement d’un compte de dépôt et de retrait collectif.

D’autres solutions pour le paiement mobile collectif

La néobanque Revolut propose une solution de compte commun, mais ne permet pas le paiement direct via ce compte. Pour cela, d’autres solutions s’offrent à vous. Tout d’abord, l’application mobile Lyf Paf permet d’effectuer des virements en quelques clics à ses proches mais aussi de régler des achats. Elle est associée à Tricount, gestionnaire de dépense collaboratif, qui inclut le calcul et la répartition des dépenses et le paiement mobile.

La startup Lydia propose également une bonne solution de paiement mobile collectif. C’est une application qui permet de transmettre des sommes d’argent rapidement, mais aussi de créer des cagnottes, pour payer un cadeau d’anniversaire à plusieurs par exemple. L’application Pumpkin permet aussi, via l’ardoise, de faire des comptes entre amis.

Les comptes-joints sont très peu présents chez les néobanques. Le compte courant individuel est privilégié. La banque Bunq est la seule à proposer ce type de produit bancaire, pour 9,99 euros par mois. Avec cette solution, ouvrir un compte commun en s’émancipant des démarches administratives traditionnelles devient facile.

Néanmoins, les banques en ligne, elles, ont une offre plus étoffée en termes de compte-joint, avec des coûts plus bas. Par exemple, chez Boursorama, Fortuneo ou encore ING, le compte-joint est gratuit. Chez les banques en ligne, l’ouverture de ce type de compte est plus facile et inclut une prime de bienvenue et des frais moins élevés.

Article écrit par Thierry BUISSON
Comparer les banques en ligne
Comparer les livrets d'épargne
L'actualité de la banque en ligne
Actualités

L'actualité de la banque en ligne.

Les banques demandent un délai pour s’adapter aux nouvelles mesures de sécurité

Les banques demandent un délai pour s’adapter aux nouvelles mesures de sécurité

Dès mi-septembre, les banques devront proposer des facteurs d'authentification fiables et plus sécurisés quant aux paiements en ligne de plus de 30 euros.

Les banques demandent un délai pour s’adapter aux nouvelles mesures de sécurité
La néobanque N26 a atteint les 3,5 millions de clients

La néobanque N26 a atteint les 3,5 millions de clients

La néobanque N26 compte désormais 3,5 millions de clients et continue de vouloir s'étendre.

La néobanque N26 a atteint les 3,5 millions de clients
Une carte pour surveiller son empreinte carbone

Une carte pour surveiller son empreinte carbone

La startup Doconomy va lancer une carte de crédit pour évaluer l'impact de nos achats quotidiens sur le réchauffement climatique.

Une carte pour surveiller son empreinte carbone