BanquesEnLigne.eu
L'actualité de la banque en ligne

Les banques en ligne ont du mal à faire des bénéfices

Actualités des banques en ligne

Les banques en ligne ont du mal à faire des bénéfices
Meilleur banque
Hello bank!

80 €

2eme meilleur banque
ING Direct

80 €

3eme meilleur banque
Monabanq

120 €

4eme meilleur banque
Boursorama

80 €

5eme meilleur banque
BforBank

160 €

Paradoxe s'il en est, Boursorama, BforBank ou Axa Banque ont perdu des millions d'euros. Par contre, on continue à voir de nouvelles banques en ligne fleurir chaque jour. C'est surprenant mais la banque en ligne est une tendance qui ne cesse de se développer, quelle que soit la conjoncture éconmique.

La banque en ligne : un monde très concurrentiel

Orange Bank veut lancer son nouveau modèle et ce n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd. SFR prépare sa contre-attaque avec des services de banque en ligne d'ici 2019. Par ailleurs, depuis avril, Carrefour s'est également lancé dans le marché et on peut même souscrire directement en magasin. Toutes ces banques n'hésitent pas à faire de levées de fonds (N26, Compte-Nickel, Ipagoo, Pumpkin ou Morning) afin de s'infiltrer dans ce marché très prometteur.

Pourtant, toutes ces banques ne sont pas toujours capables de générer des bénéfices. En juin-juillet 2016, les résultats ne sont pas prometteurs: publiés au Bulletin des Annonces Légales Obligatoires (BALO), il semblerait que les résultats des banques en ligne ne soient pas au top de leur forme. 

80 millions d'euros de pertes cumulées

Filiale de la société générale, Boursorama annonce une perte de 24 millions d'euros à elle seule. Pour ce qui est de BforBank (filiale du Crédit Agricole), elle annonce une perte de 17,3 millions d'euros. Ce n'est pas terminé et tenez-vous bien : Axa Banque perd 13 millions d'euros et Groupama 21,2 millions d'euros. Pour ce qui est de Monabanq, on compte 6 millions d'euros de perte (filiale du Crédut du Mutuel). On additionne donc plus de 80 millions d'euros si l'on cumule tout. Hello Bank! et ING Direct n'ont pas publié de comptes mais l'on peut supposer la même tendance, sans connaitre les chiffres exacts.

Seule une banque est parvenue à dégager du bénéfice en 2016 et il s'agit de Fortunéo, qui arrive à dégager 9 millions d'euros cette année. C'est la seule banque en ligne rentable depuis 2011 et s'est même permis d'acquérir une banque en ligne belge Keytrade pour 250 millions d'euros.

« Ce n’est pas le compte bancaire qui permet aujourd’hui de gagner de l’argent, avec les taux négatifs appliqués par la Banque centrale européenne sur les dépôts, explique Grégory Guermonprez, directeur de Fortuneo France. 

Le modèle Fortunéo

L'innovation, une fidélité client et des produits bien rodés sont le "secret" du succès de Fortunéo. Ne jamais négliger le besoin du client et même l'anticiper, c'est la clé du succès de Fortunéo, qui va continuer de grimper et de grignotter des parts de marché.

La banque en ligne est un domaine encore inconnu mais en croissance. Il ne faut plus hésiter !

Article écrit par Thierry BUISSON
Comparer les banques en ligne
Comparer les livrets d'épargne
L'actualité de la banque en ligne
Actualités

L'actualité de la banque en ligne.

Boursorama : la banque en ligne se montre ambitieuse

Boursorama : la banque en ligne se montre ambitieuse

Boursorama, pionnière des banques en ligne, semble ne pas vouloir céder sa place à ses nouveaux concurrents.

Boursorama : la banque en ligne se montre ambitieuse
Boursorama et Société Générale : mise en place des paiements Apple Pay

Boursorama et Société Générale : mise en place des paiements Apple Pay

La Société Générale rend désormais accessible le paiement dématérialisée Apple Pay via son smartphone.

Boursorama et Société Générale : mise en place des paiements Apple Pay
Bien qu'ils souhaitent plus de services digitaux, les Français continuent à vouloir payer en cash

Bien qu'ils souhaitent plus de services digitaux, les Français continuent à vouloir payer en cash

Une étude récente a démontré que les Français utilisent toujours autant le paiement en espèces. Comment expliquer cela ?

Bien qu'ils souhaitent plus de services digitaux, les Français continuent à vouloir payer en cash