BanquesEnLigne.eu
L'actualité de la banque en ligne

N26 quitte le Royaume-Uni : les clients déçus

Actualités des banques en ligne

N26 quitte le Royaume-Uni : les clients déçus
Meilleur banque
Hello bank!

80 €

2eme meilleur banque
ING Direct

80 €

3eme meilleur banque
Boursorama

80 €

4eme meilleur banque
BforBank

160 €

5eme meilleur banque
L'Agence

32 €

Arrivée sur le marché britannique en octobre 2018, la néobanque allemande N26 avait réussi à attirer environ 200 000 clients. Cependant, elle a récemment annoncé qu’elle devrait bientôt se séparer de cette clientèle suite à l’entrée en vigueur du Brexit. En effet, la licence bancaire européenne dont dispose cette jeune néobanque ne lui permettrait pas de poursuivre ses activités. Une décision qui n’a pas manqué de faire réagir ses clients britanniques qui se disent “déçus” et “trahis” par la néobanque. 

N26 : un développement européen fulgurant

Fondée en 2013 à Berlin, N26 est l’une des principales néobanques de ce marché émergent. Après avoir rencontré le succès dans plusieurs pays européens (près de 5 millions de clients en Europe, dont 1 million en France), la néobanque avait choisi d’investir le marché britannique et de concurrencer Starling et Monese, deux néobanques importantes du secteur. Sur ce marché, N26 affichait un bilan positif avec plus d’un millier de nouveaux clients chaque jour. Une dynamique qu’elle doit malheureusement stopper suite au vote et à l’entrée en vigueur progressive du Brexit. 

Les premiers effets du Brexit

Récemment, les cofondateurs de la néobanque allemande ont donc annoncé : “Nous ne pourrons plus opérer normalement au Royaume-Uni avec notre licence bancaire européenne”. Un coup dur pour N26 donc qui se voit contrainte de se retirer du marché britannique à cause du Brexit et de la modification des règles financières et commerciales. 

Dans la foulée, la banque a annoncé que “les clients recevront sous peu un avis de résiliation officiel” et qu’ils disposent jusqu’au 15 avril 2020 pour procéder au transfert de leur argent vers un autre compte. Pour les retardataires, N26 prévoit malgré tout la possibilité de récupérer leur argent par une page une page internet spécifique. 

Des clients mécontents

Suite à cette annonce, plusieurs clients britanniques de la néobanque ont affiché leur mécontentement sur les réseaux sociaux. Plusieurs se disent “indignés”, “déçus” et même “trahis” par la néobanque. Suite à ces nombreuses réactions, N26 a tenu à rappeler : “Dès qu'il était clair que nous devions quitter le marché du Royaume-Uni, nous l'avons communiqué à nos clients afin d'être aussi ouvert et transparent que possible. Nous sommes désolés de partir et nous comprenons que cela sera décevant pour nos clients, et notre priorité est maintenant d'assurer une transition en douceur pour eux.”. Pour se relancer, N26 ambitionne désormais de développer sa présence sur les marchés américain et brésilien qui représentent selon ses dirigeants un “potentiel énorme”. 

Article écrit par Thierry BUISSON
Comparer les banques en ligne
Comparer les livrets d'épargne
L'actualité de la banque en ligne
Actualités

L'actualité de la banque en ligne.

ING : une très bonne année 2019

ING : une très bonne année 2019

ING a dévoilé ses chiffres pour l'année 2019 et affiche un bilan particulièrement positif.

ING : une très bonne année 2019
Coronavirus : les banques s’adaptent

Coronavirus : les banques s’adaptent

Face aux mesures de confinement de plus en plus importantes, les banques doivent s'adapter pour continuer à répondre à leurs clients.

Coronavirus : les banques s’adaptent
Covid-19 : comment les banques s’adaptent-elles à la crise sanitaire ?

Covid-19 : comment les banques s’adaptent-elles à la crise sanitaire ?

Face à la crise sanitaire, les banques restent ouvertes mais doivent s'adapter. Retour en détail sur les mesures prises par les agences.

Covid-19 : comment les banques s’adaptent-elles à la crise sanitaire ?